Le jeudi 17 août, c’est le premier jour des inscriptions des nouveaux étudiants à l’Université de Liège.

Le jeudi 17 août, c’est le premier jour des inscriptions des nouveaux étudiants à l’Université de Liège. Ce jour-là, S.E.A organise une manifestation devant l’université afin de rappeler que des animaux souffrent derrière les murs des laboratoires.

https://www.facebook.com/events/285873608551972/

 4,678 total views,  2 views today

Une réflexion sur “Le jeudi 17 août, c’est le premier jour des inscriptions des nouveaux étudiants à l’Université de Liège.

  • 6 août 2017 à 15 h 04 min
    Permalien

    Monsieur,

    L’ARTICLE 515-14 DU CODE CIVIL SERT A QUOI ?

    Je suis handicapé pour troubles bipolaire, doué d’empathie, quand je vois ce que fait l’homme à l’animal, cela me fait pleurer et aggrave ma maladie. Cela dure depuis longtemps, la vivisection ne datte pas d’aujourd’hui.

    De plus je ne parle que pour la vivisection pour le moment, car il serait temps d’arrêter cette folie.

    Nous sommes au Pays des Droits de Homme et du Citoyen, et l’animal ?

    “La France doit être une chance pour tous” (slogan d’Emmanuel Macron).

    “On reconnait la grandeur et la valeur d’une nation à la manière dont celle-ci traite
    ses animaux” – Gandhi.

    Et l’article 515-14 du code civil l’animal est désormais un être vivant à part entière.

    Pourquoi continuer ?

    Cela rapporte beaucoup ?

    Quel droit nous autorise à prendre un chien (ou autres animals) pour y faire de la
    vivisection ?

    Chaque corps appartiens à son propriétaire. Nul ne peut s’en approprié. Il est libre de s’en
    servir comme bon lui semble. Il en va des animaux aussi.

    L’article 515-14 du code civil donne à l’animal le droit d’être vivant.

    Pourquoi la vivisection continue ?

    Le chien n’est pas un meuble mais un être vivant.

    Certains scientifiques et pas des moindres disent qu’il n’y a pas de comparaison entre l’homme et le chien, alors pourquoi continuer la vivisection ? Ils existent des méthodes de remplacements, …

    Quel démocratie pour les animaux ?

    L’animal est doué d’une très grande sensibilités, très intelligents, ce n’est absolument pas un
    meuble.

    Que fait-on de l’articles 515-14 ?

    Avec cet article pourquoi la vivisection continue ?

    Pourquoi il n’y a pas de transparence dans la vivisection, on devrait avoir accès aux expériences et à l’improviste, pour toutes personnes qui le désirent. Il faudrait aussi des caméras et des surveillants irréprochables, pour tous les établissements pratiquant la vivisection. (Pour les abattoirs on attend encore, il n’y a toujours pas de caméras et de surveillants).

    Envoyer des personnes visiter les établissements de vivisection à l’improviste. Des défenseurs
    d’Animaux seraient à même de le faire.

    C’est pourquoi ces textes ne peuvent être décemment recevables, les directives, les lois, etc…
    tout cela a étés écris par l’homme, et ne concerne qu’une minorité d’homme et de femmes favorables à la vivisection.

    Vous oubliez les animaux qui diraient non à la vivisection.

    Aucuns animaux ne pourraient torturer.
    Une minorité des citoyens diraient oui à l’expérimentation animale, mais la majorité des Français
    diraient non.

    Ne pouvant pas parler, mais leurs souffrances parlent pour eux quand on les voies sur la table d’opération, leurs souffrances, leurs traumatismes, pleurs, etc…

    Tous les les animaux diraient non a la vivisection, on l’entend dans leurs cris, voit dans leurs yeux qui pleurs quand on les torturent.

    Mais l’homme, la femme savent que les animaux souffrent, mais certains sont comme une machine sans compassion, sans amour.

    Le référendum est que trop rarement utilisé par les citoyens pour les cas simples, alors pour la vivisection.

    L’animal doit-être libre de ses actes. Ce dernier est un être très sensibles, très intelligents.

    Le chien n’est pas un meuble mais un être vivant.

    Sur les sujets très graves comme la vivisection, les gens auraient du êtres concernés.

    Ils auraient étés très nombreux à supprimer la vivisection.

    Le référendum est que trot rarement utilisé, pourquoi ?

    Si on faisait un référendum aux citoyens maintenant. Etes-vous pour ou contre la vivisection ?

    A t-on le droit de siéger, poser des questions au Parlement, même d’y être assis et de leurs parler de son sujez aux députés (nous sommes en démocratie), des Défenseurs d’Animaux pourraient très bien en faire parti, étant à même de débattre de ses sujets ?

    De tout choeur, j’espère voir les animaux avec un statut juridique. On doit toujours protéger les plus faibles.

    La cause animale n’est pas finie, il y a encore beaucoup à faire (vous comprenez pourquoi mon
    moral ne va pas bien du tout).

    Avec un référendum et l’article 515-14, pourquoi la vivisection est toujours là ?

    Faisons ce référendum contre ou pour la vivisection.

    Suppression de la vivisection pourrait ne me faire plus que plaisir, et mon moral devrait aller mieux.
    Ce serait la plus belle des nouvelles.

    Un pays de l’Europe l’a déjà fait, serons-nous les derniers.

    Il faut regarder ses voisins européens, ils ont pleins d’idées pour les animaux.

    Je reviendrais avec vous plus tard pour les autres causes animales.

    Et dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie de croire, Monsieur, en l’expression de mes sentiments les plus dévoués.

    Monsieur MOAL Gérald

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.










CONTRE L’ABATTAGE RITUEL SANS ÉTOURDISSEMENT.

Dans la région de Bruxelles-Capitale, l’abattage rituel sans étourdissement est toujours autorisé.

3,038 signatures = 61% de l’objectif

0
5000

SIGNEZ CONTRE L'ABATTAGE SANS ETOURDISSEMENT.

Monsieur le Ministre du Bien-être animal,

Les personnes qui s'opposent aux souffrances inutilement imposées aux animaux sont de plus en plus nombreuses, en Belgique comme en Europe.

L'abattage rituel est, à ce propos, particulièrement choquant. Il est en effet interpellant que l'on puisse encore, à notre époque, égorger des bêtes et les vider de leur sang alors qu'elles en sont conscientes. 

L'année dernière, la Wallonie et la Flandre ont adopté un décret qui impose l'étourdissement lors de l'abattage rituel. En Région bruxelloise, rien n'a été fait ! Pourtant, une majorité de d'électeurs bruxellois souhaitent l'adoption d'une loi imposant l'étourdissement. De nombreuses personnes affirment d'ailleurs que leur choix politique est influencé par la prise en considération du bien-être des animaux, notamment lors de l'abattage rituel.

De nombreuses personnes sont révoltées par ces mises à mort d'un autre âge et demandent que le bien-être animal soit respecté.

Ce 31 juillet aura lieu la fête du sacrifice. En région de Bruxelles-Capitale, de nombreux animaux seront mis à mort sans étourdissement préalable ce qui entraînera pour eux de grandes souffrances.

Je ne veux pas de cela, Monsieur le Ministre. Il est plus que temps d'imposer l'étourdissement préalable à la mise à mort. C'est ce qui a été fait en Wallonie et en Flandre. Qu'attend Bruxelles ? Je me pose la question.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre du Bien-être animal, mes salutations distinguées..

**votre signature**

Demande d’une commission d’enquête au parlement fédéral 2020.

En tant que citoyen(ne) belge et qu'ami(e) des animaux, je fais appel à vous afin que vous déposiez une proposition d'enquête parlementaire

202 signatures = 13% de l’objectif

0
1500

Demande d’une commission d’enquête au parlement fédéral 2020.

Chambre des représentants

**votre signature**

Pétition destinée au Télévie

Ce sont des expérimentateurs sur animaux qui sont ainsi financés et donc que des souris, des rats, des poissons, des moutons, des truies,...

768 signatures = 51% de l’objectif

0
1500

Pétition destinée au Télévie

Mesdames, Messieurs,

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi de vous écrire en tant que parent et ami des animaux.

Depuis 1989, le Télévie organise une récolte de fonds destinés à aider la recherche (c.à.d. le FNRS – Fonds National de la Recherche Scientifique) « dans sa lutte contre le cancer et la leucémie ». Cette année, la somme récoltée s'élève à 13.315.462,48 € et la Commission Télévie va sélectionner les projets de recherche qui vont être financés avec les dons de généreux donateurs qui pensent soutenir une médecine moderne et ainsi contribuer à guérir des enfants et des adultes atteints de ces maladies.

Or, l’analyse du financement des chercheurs par le Télévie montre que ce sont des expérimentateurs sur animaux qui sont ainsi financés et donc que des souris, des rats, des poissons, des moutons, des truies et d’autres animaux en seront les victimes.

Le public très généreux, pensant soutenir une médecine moderne et des méthodes pertinentes pour l’espèce humaine, contribue ainsi, sans le vouloir, à financer la recherche sur animaux. Or, il est prouvé que ces supposés « modèles » biologiques de l’homme sont de pures fictions. Ils sont incapables de mimer le déroulement de la maladie chez l’homme et encore moins de trouver une thérapie pour sa guérison. (Notes infra: 1 à 10)

Je vous demande donc de m’apporter la garantie que tout don à la campagne Télévie ne servira pas en réalité à des recherches sur des « modèles » animaux, inutiles et sans lendemain au mieux, très dangereuses pour notre santé, le plus souvent.

1. https://www.bmj.com/content/348/bmj.g3719
2. https://www.bmj.com/content/348/bmj.g3387
3. https://www.bmj.com/content/328/7438/514.abstract
4. http://antidote-europe.org/code-nuremberg-nuit-a-sante-personnes/
5. http://antidote-europe.org/rigor-mortis-science-rigide/
6. http://antidote-europe.org/recherche-biomedicale-beaucoup-de-gaspillage/
7. https://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/02/16/la-souris-pas-top-modele_4577592_1650684.html
8. https://peh-med.biomedcentral.com/articles/10.1186/1747-5341-4-2
9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4594046/
10. http://www.medsci.org/v10p0206.htm

**votre signature**



https://www.stop-vivisection.be

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :