Lettre à la Ministre Glatigny – Non au financement de la recherche sur animaux

 

76 signatures = 15% de l’objectif

0
500

Pétition à la Ministre Glatigny - Non au financement de la recherche sur les animaux

Madame la Ministre,

L'enseignement universitaire relevant de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le législateur lui a confié la compétence de la recherche fondamentale. La Fédération soutient  la recherche au profit de deux types majeurs d’acteurs : les universités d’une part et le Fonds de la recherche scientifique (FNRS) d’autre part.
En ce qui concerne le domaine de l'expérimentation animale, la recherche fondamentale est actuellement de plus en plus considérée comme n'apportant que peu de résultats au regard des coûts qu'elle engendre1. Or, les chiffres relatifs au pourcentage d'animaux utilisés dans le domaine de la recherche fondamentale en Fédération Wallonie-Bruxelles sont interpellants : 28,11 % en Wallonie et 76,84 % à Bruxelles.
Les contribuables, dont font partie de nombreux amis des animaux, financent donc, par le biais de subsides attribués par votre ministère, une recherche dont l'utilité est de plus en plus mise en doute et dont des chiens, des chats, des lapins, des poules, des souris, des moutons, des truies, et d’autres animaux, sont les victimes.
Je fais donc appel à vous, Madame la Ministre, afin que mes impôts ne servent pas à financer une telle recherche. Comment expliquer également qu'à Bruxelles, plus de trois quarts des expériences sur animaux le sont en recherche fondamentale alors qu'en Wallonie, elles ne sont que de 28,11 % ? Afin que l'argent de nos impôts soit utilisé à bon escient et ne serve pas à faire souffrir les animaux, je vous prie instamment de conditionner le financement de la recherche aux universités et au FNRS à son utilité réelle.
Comme le disait récemment le Ministre du Bien-être animal de Bruxelles-Capitale, Bernard Clerfayt, “la science a évolué, et a fait naître des alternatives n’impliquant pas d’animaux de laboratoire, basées sur des cellules humaines et qui donnent des résultats plus pertinents pour l’homme. Il est donc crucial de permettre le développement de ce type de méthode et de maintenir l’objectif visant à supprimer toute expérimentation animale“.2
Veuillez agréer, Madame la Ministre, mes salutations distinguées.

**votre signature**



1. Où sont les preuves en termes de rapport coût/bénéfice (souffrance animale versus progrès médical humain) que l’expérimentation animale (et principalement en matière de recherche fondamentale) est positive ? Bien au contraire, les études approfondies (revues de synthèse) démontrent que l’efficacité de ce genre de recherche animale est dérisoire (0,004% en l’occurrence) (21 – 25). http://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/05/19/la-guerre-du-modele-animal-n-aura-pas-lieu_4636423_1650684.html 2. Belga - https://www.lavenir.net/cnt/dmf20201005_01516554/60-000eur-pour-une-alternative-a-l-experimentation-animale-de-la-vub

Partagez ça avec vos amis:

Pétition : L’argent récolté par le Télévie et versé au FNRS est attribué par celui-ci aux expérimentateurs sur animaux

 

73 signatures = 4% de l’objectif

0
2000

Pétition : L'argent récolté par le Télévie

Mesdames, Messieurs,

En ce qui concerne la recherche fondamentale, le FNRS est largement financé par le contribuable mais également par les dons et legs de personnes généreuses qui pensent soutenir une médecine moderne et ainsi contribuer à combattre les maladies.

C'est ainsi que ces personnes récoltent, par exemple, de l'argent dans le cadre du Télévie sans savoir l'usage qui va en être fait, les fonds récoltés étant versés au FNRS qui l'attribue à différents projets.

Or, l’analyse du financement des chercheurs par le FNRS montre que ce sont des expérimentateurs sur animaux qui sont financés et donc que des souris, des rats, des poissons, des moutons, des truies, et d’autres animaux, en sont les victimes.

Le public très généreux qui pense soutenir une médecine moderne et des méthodes pertinentes pour l’espèce humaine, contribue ainsi, sans le savoir, à financer la recherche sur animaux bien qu'il soit prouvé  que ces supposés « modèles » biologiques de l’homme sont de pures fictions.

Ils sont incapables de mimer le déroulement de la maladie chez l’homme et encore moins de trouver une thérapie pour sa guérison.  (notes infra : 1, 2, 3)

Je souhaiterais savoir pourquoi les méthodes alternatives n'utilisant pas d'animaux ne sont pas privilégiées.

Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations distinguées.

1. http://antidote-europe.org/recherche-animale-bmj/
2. http://antidote-europe.org/public/IntJMedSci.pdf
3. http://antidote-europe.org/recherche-biomedicale-beaucoup-de-gaspillage/

**votre signature**

Partagez ça avec vos amis:

La fête juive du Yom Kippour

fête juive du Yom Kippour qui devrait avoir lieu, cette année, les 27 et 28 septembre 2020.

111 signatures = 4% de l’objectif

0
2500

Pétition de la fête juive du Yom Kippour

Monsieur le Grand Rabbin, Monsieur Markiewicz,

Nous nous adressons à vous à propos de la fête juive du Yom Kippour qui devrait avoir lieu, cette année, les 27 et 28 septembre 2020.

Il semblerait que cette journée de repentance et de réconciliation pour les croyants serait précédée dans certaines communautés juives ultra-orthodoxes d'un rituel d'expiation (Kaporos) lors duquel des poulets, des poules ou des coqs seraient tenus par les pattes ou par les ailes, balancés au-dessus de la tête des « pratiquants » et ensuite égorgés.

Cette pratique serait, de plus, remise en question par de très nombreuses personnes au sein même de la communauté juive.

Nous vous demandons donc, Monsieur le Grand Rabbin, de rappeler à la communauté juive que, pour le Yom Kippour, tout sacrifice doit être proscrit et commué, par exemple, en un don en argent aux pauvres.

La compassion de l'homme envers ses semblables et envers les autres espèces nous semble être la plus belle manière d'expier.

Nous espérons que vous comprenez notre démarche et que vous entendrez notre appel.

Veuillez agréer, Monsieur le Grand Rabbin, Monsieur Markiewicz, nos salutations distinguées.

**votre signature**

Partagez ça avec vos amis:

CONTRE L’ABATTAGE RITUEL SANS ÉTOURDISSEMENT.

Dans la région de Bruxelles-Capitale, l’abattage rituel sans étourdissement est toujours autorisé.

3,071 signatures = 61% de l’objectif

0
5000

SIGNEZ CONTRE L'ABATTAGE SANS ETOURDISSEMENT.

Monsieur le Ministre du Bien-être animal,

Les personnes qui s'opposent aux souffrances inutilement imposées aux animaux sont de plus en plus nombreuses, en Belgique comme en Europe.

L'abattage rituel est, à ce propos, particulièrement choquant. Il est en effet interpellant que l'on puisse encore, à notre époque, égorger des bêtes et les vider de leur sang alors qu'elles en sont conscientes. 

L'année dernière, la Wallonie et la Flandre ont adopté un décret qui impose l'étourdissement lors de l'abattage rituel. En Région bruxelloise, rien n'a été fait ! Pourtant, une majorité de d'électeurs bruxellois souhaitent l'adoption d'une loi imposant l'étourdissement. De nombreuses personnes affirment d'ailleurs que leur choix politique est influencé par la prise en considération du bien-être des animaux, notamment lors de l'abattage rituel.

De nombreuses personnes sont révoltées par ces mises à mort d'un autre âge et demandent que le bien-être animal soit respecté.

Ce 31 juillet aura lieu la fête du sacrifice. En région de Bruxelles-Capitale, de nombreux animaux seront mis à mort sans étourdissement préalable ce qui entraînera pour eux de grandes souffrances.

Je ne veux pas de cela, Monsieur le Ministre. Il est plus que temps d'imposer l'étourdissement préalable à la mise à mort. C'est ce qui a été fait en Wallonie et en Flandre. Qu'attend Bruxelles ? Je me pose la question.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre du Bien-être animal, mes salutations distinguées..

**votre signature**

Partagez ça avec vos amis:

COVID 19 – Signez pour dire non aux tests sur animaux à la KUL!

COVID 19 : Les tests sur animaux se poursuivent depuis plusieurs mois en Belgique.

507 signatures = 20% de l’objectif

0
2500

COVID 19 – Signez pour dire non aux tests sur animaux à la KUL!

Monsieur le Ministre, David CLARINVAL

En ce qui concerne le COVID-19, j'apprends que des tests sur animaux ont commencé depuis plusieurs mois en Belgique alors que les informations cliniques qui se sont accumulées devraient permettre de développer des traitements plus efficaces et avec moins d’effets secondaires que les traitements classiques.

Actuellement, des tests sont notamment menés sur des hamsters par des expérimentateurs du Rega Instituut de la KU Leuven. Ces derniers ayant annoncé que le vaccin protège le hamster du covid-19 (!) ont l'intention de commencer les essais cliniques sur humains cet hiver. Ceci m'inquiète au plus haut point. En effet, les effets secondaires que ce vaccin testé sur l'animal pourraient avoir chez l'homme sont inconnus. En tant qu'être humain, je refuse de me voir imposer un tel vaccin.

Cet acharnement à vouloir reproduire, une fois de plus, une maladie humaine chez un animal est une aberration scientifique. Il est temps de changer de paradigme si nous souhaitons préserver notre santé face aux maladies émergentes du 21ème siècle.

Par ailleurs, en tant que citoyen(ne) et que contribuable, je refuse que mon argent serve à financer cette recherche sur animaux cruelle et dépassée.

Nous avons chacun fait l'effort de combattre le virus en nous conformant aux recommandations imposées et nous souhaitons être entendus. Je vous prie donc instamment de prendre en compte ma demande.

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, mes salutations distinguées.

**votre signature**



Bibliographie : 1. https://www.statnews.com/2020/03/11/researchers-rush-to-start-moderna-coronavirus-vaccine-trial-without-usual-animal-testing/ 2. https://www.ibtimes.com/coronavirus-update-vaccine-skips-important-animal-testing-phase-straight-human-trials-2941208 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19807200 3. Selon la FDA (Food and Drug Administration), sur dix médicaments ayant passé avec succès les tests requis sur des animaux, neuf échoueront au cours des essais cliniques impliquant des humains (par absence d’efficacité ou présence d’effets secondaires non identifiés chez les animaux), soit un taux de fiabilité de 10 %.

Partagez ça avec vos amis:

A la une

Lettre ouverte du médecin vétérinaire André Ménache à Alban de Kerchove, expérimentateur sur animaux (ULB) et directeur du FNRS

commission d’enquête Merci aux amis des animaux de bien vouloir signer cette pétition 


Ce qu'ils disent: Raffinement, Réduction, Remplacement

Ce qu'ils font: insensé, secret, cruel


 


Pétition. Expérimentation animale : Nous voulons une commission d’enquête parlementaire Belge !

Je soutiens en partageant!  pour les non-humains nos amis les animaux les sans voix! Bonjour, Vous êtes nombreux et nombreuses à soutenir notre pétition et nous vous en remercions ! J'espère qu'elle sera lue et approuvée par la Chambre et le Sénat! En attendant continuons à nous mobiliser! Peut-être aurons nous le soutien des médias (télé, radio, etc...) Un grand merci à vous ! MERCI POUR LES ANIMAUX. "Ensemble, tout devient possible!"

Merci aux amis des animaux de bien vouloir signer cette pétition

,










CONTRE L’ABATTAGE RITUEL SANS ÉTOURDISSEMENT.

Dans la région de Bruxelles-Capitale, l’abattage rituel sans étourdissement est toujours autorisé.

3,071 signatures = 61% de l’objectif

0
5000

SIGNEZ CONTRE L'ABATTAGE SANS ETOURDISSEMENT.

Monsieur le Ministre du Bien-être animal,

Les personnes qui s'opposent aux souffrances inutilement imposées aux animaux sont de plus en plus nombreuses, en Belgique comme en Europe.

L'abattage rituel est, à ce propos, particulièrement choquant. Il est en effet interpellant que l'on puisse encore, à notre époque, égorger des bêtes et les vider de leur sang alors qu'elles en sont conscientes. 

L'année dernière, la Wallonie et la Flandre ont adopté un décret qui impose l'étourdissement lors de l'abattage rituel. En Région bruxelloise, rien n'a été fait ! Pourtant, une majorité de d'électeurs bruxellois souhaitent l'adoption d'une loi imposant l'étourdissement. De nombreuses personnes affirment d'ailleurs que leur choix politique est influencé par la prise en considération du bien-être des animaux, notamment lors de l'abattage rituel.

De nombreuses personnes sont révoltées par ces mises à mort d'un autre âge et demandent que le bien-être animal soit respecté.

Ce 31 juillet aura lieu la fête du sacrifice. En région de Bruxelles-Capitale, de nombreux animaux seront mis à mort sans étourdissement préalable ce qui entraînera pour eux de grandes souffrances.

Je ne veux pas de cela, Monsieur le Ministre. Il est plus que temps d'imposer l'étourdissement préalable à la mise à mort. C'est ce qui a été fait en Wallonie et en Flandre. Qu'attend Bruxelles ? Je me pose la question.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre du Bien-être animal, mes salutations distinguées..

**votre signature**

Partagez ça avec vos amis:

Demande d’une commission d’enquête au parlement fédéral 2020.

En tant que citoyen(ne) belge et qu'ami(e) des animaux, je fais appel à vous afin que vous déposiez une proposition d'enquête parlementaire

225 signatures = 15% de l’objectif

0
1500

Demande d’une commission d’enquête au parlement fédéral 2020.

Chambre des représentants

**votre signature**

Partagez ça avec vos amis:

Pétition destinée au Télévie

Ce sont des expérimentateurs sur animaux qui sont ainsi financés et donc que des souris, des rats, des poissons, des moutons, des truies,...

775 signatures = 52% de l’objectif

0
1500

Pétition destinée au Télévie

Mesdames, Messieurs,

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi de vous écrire en tant que parent et ami des animaux.

Depuis 1989, le Télévie organise une récolte de fonds destinés à aider la recherche (c.à.d. le FNRS – Fonds National de la Recherche Scientifique) « dans sa lutte contre le cancer et la leucémie ». Cette année, la somme récoltée s'élève à 13.315.462,48 € et la Commission Télévie va sélectionner les projets de recherche qui vont être financés avec les dons de généreux donateurs qui pensent soutenir une médecine moderne et ainsi contribuer à guérir des enfants et des adultes atteints de ces maladies.

Or, l’analyse du financement des chercheurs par le Télévie montre que ce sont des expérimentateurs sur animaux qui sont ainsi financés et donc que des souris, des rats, des poissons, des moutons, des truies et d’autres animaux en seront les victimes.

Le public très généreux, pensant soutenir une médecine moderne et des méthodes pertinentes pour l’espèce humaine, contribue ainsi, sans le vouloir, à financer la recherche sur animaux. Or, il est prouvé que ces supposés « modèles » biologiques de l’homme sont de pures fictions. Ils sont incapables de mimer le déroulement de la maladie chez l’homme et encore moins de trouver une thérapie pour sa guérison. (Notes infra: 1 à 10)

Je vous demande donc de m’apporter la garantie que tout don à la campagne Télévie ne servira pas en réalité à des recherches sur des « modèles » animaux, inutiles et sans lendemain au mieux, très dangereuses pour notre santé, le plus souvent.

1. https://www.bmj.com/content/348/bmj.g3719
2. https://www.bmj.com/content/348/bmj.g3387
3. https://www.bmj.com/content/328/7438/514.abstract
4. http://antidote-europe.org/code-nuremberg-nuit-a-sante-personnes/
5. http://antidote-europe.org/rigor-mortis-science-rigide/
6. http://antidote-europe.org/recherche-biomedicale-beaucoup-de-gaspillage/
7. https://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/02/16/la-souris-pas-top-modele_4577592_1650684.html
8. https://peh-med.biomedcentral.com/articles/10.1186/1747-5341-4-2
9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4594046/
10. http://www.medsci.org/v10p0206.htm

**votre signature**



https://www.stop-vivisection.be

Partagez ça avec vos amis:

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :