Le 4 octobre 2019 – Journée mondiale des animaux

Ce 4 octobre 2019, les animaux ne sont pas à la fête. La Région de Bruxelles capitale vient de publier les statistiques de 2018 relatives à l’utilisation des animaux d’expérience.

69 laboratoires agréés ont effectué des expériences sur animaux. 23 établissements sont reconnus comme éleveurs ou fournisseurs d’animaux.

Pour la seule Région de Bruxelles-Capitale, en 2018, 82.016 animaux ont été utilisés à des fins expérimentales. Parmi ceux-ci, certains ont été réutilisés pour plusieurs expériences, successives principalement en recherche fondamentale (dont on sait que le taux d’application à l’homme est de seulement 0,004 %, ce qui veut dire qu’ils sont souffert quasiment pour rien), ces animaux étant des souris, des porcs et des poules domestiques.

Les 82.016 animaux utilisés se répartissent comme suit :

GROUPE

NOMBRE

Rongeurs (souris, cobayes, rats)

81235

Oiseaux (poules domestiques et autres oiseaux)

417

Animaux agricoles (porcs, ovins)

268

Poissons (poissons zèbres)

81

Amphibiens

12

Primates non humains (macaques)

2

Lapins

1

Les projets scientifiques pour lesquels ces animaux ont été utilisés en 2018 appartiennent principalement au domaine de la recherche fondamentale (66,52 % – 54.559 animaux), à l’utilisation réglementaire et production de routine (21,77 % – 17.856 animaux) et aux recherches translationnelles et appliquées, notamment pour élaborer des produits (11,01 % – 9.027 animaux).

Les souffrances endurées par ces animaux sont laissées à l’appréciation des chercheurs, ce qui veut dire qu’ils considèrent que les souffrances de ceux-ci sont légères, modérées ou d’une sèvère gravité. On peut se poser des questions quant la capacité qu’ont les expérimentateurs d’apprécier la douleur des animaux sur lesquelles ils pratiquent des expériences.

En 2018, 29,83 % des animaux utilisés auraient ressenti une gravité légère, 35,86 % une gravité modérée et 13,53 % une sévère gravité (entendez par là de grandes souffrances).

Les informations sur la “gravité” que subissent les animaux de laboratoire sont très inquiétantes si on les compare aux chiffres de divers pays européens.

Selon les dernières statistiques annuelles, le pourcentage de “gravité sévère” était de 5% pour l’Allemagne, 3,6% pour le Royaume-Uni et de 3,0% pour les Pays-Bas.

Indépendamment des souffrances infligées aux animaux, c’est le principe même de l’expérimentation animale que S.E.A. souhaite voir débattu pour l’ensemble de la Belgique au parlement fédéral.

L’asbl S.E.A. souhaite qu’une proposition d’enquête parlementaire soit déposée devant la Chambre des représentants sur la validité du « modèle animal » pour la recherche biomédicale et la toxicologie humaines ainsi que sur le rapport coût/bénéfice de la recherche impliquant l’utilisation d’animaux.

On sait, en particulier, que la “recherche fondamentale” (c.a.d. de la pure curiosité scientifique déguisée en « recherche appliquée » destinée soi-disant à étudier les maladies humaines). représente l’essentiel des recherches universitaires utilisant des animaux

L’enquête que S.E.A. et les partisans d’une science moderne, fiable et non violente sollicitent auprès des députés fédéraux viserait à rassembler des experts scientifiques des deux tendances (défenseurs et/ou utilisateurs des méthodes alternatives et expérimentateurs sur animaux ou partisans de l’expérimentation animale) pour débattre de ce sujet, de façon vraiment approfondie. Ses conclusions devraient aboutir à des recommandations pour faire évoluer les lois qui exigent encore la pratique d’essais sur des animaux.

Contacts S.E.A. – Suppression des Expériences sur l’Animal
0497 62 00 89                                      BE59 0682 0310 8226

Demande d’une commission d’enquête au parlement fédéral


 3,247 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :