Manifestation contre la souffrance animale devant l’animalerie de l’ULB – 19/4/22

S.E.A. était présente devant l’animalerie de l’ULB pour dénoncer les grandes souffrances infligées aux animaux dans les laboratoires de cette université.

En 2021, 55.473 animaux ont été mis à mort dans les laboratoires bruxellois. Ces expérimentations ont été menées principalement en recherche fondamentale (68,04 % correspondant à 37.743 animaux), dans le secteur de la recherche translationnelle et appliquée, notamment pour élaborer des produits (15,56 % – 8.630 animaux) dans le domaine de l’utilisation réglementaire et la production de routine (13,70 % – 7.602 animaux). Les colonies d’animaux génétiquement modifiées, c.à.d. destinés à développer des maladies et affections) comportent 1.374 animaux (2,48 %).

Les expérimentations dites d’une « sévère gravité », c.a.d. provoquant de grandes souffrances et pouvant entraîner la mort au cours de l’expérience, sont en augmentation. Elles ont été pratiquées sur 11.703 animaux en 2021 (11.238 animaux en 2020) utilisés principalement en recherche fondamentale (65,05 % des expériences de « gravité sévère »).

En matière de souffrance, la région de Bruxelles est le « mauvais élève » puisque la proportion des expériences entraînant de grandes souffrances y est de 21,10 %. Elle est supérieure à la moyenne européenne qui est de 10 %.





 

 

 108 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :