Signez la lettre-pétition destinée au ministre du Bien-être animal.

La pétition est clôturé

HONTEUX ! : S.E.A. dénonce les pressions exercées sur le Ministre du Bien-être animal Carlo Di Antonio par les expérimentateurs sur animaux

Comme vous le savez, S.E.A. a participé durant plusieurs mois aux réunions du groupe de travail initié par le Ministre Carlo Di Antonio, en charge du Bien-être animal. Les propositions que nous y avions faites portaient notamment sur les contrôles des laboratoires (demande de contrôles réguliers et non annoncés) ainsi que sur la composition des commissions d’éthique (actuellement composées en majorité d’expérimentateurs et de personnes du laboratoire) dans lesquelles nous demandions que des représentants de la protection animale et notamment S.E.A. soit intégrée.

Les demandes de S.E.A. prises en compte par le ministre dans son nouveau code ont fait l’objet d’une levée de bouclier de la part des expérimentateurs sur animaux.

Face aux pressions agressives et incessantes de ces derniers, notamment par voie de presse, le ministre du Bien-être animal, Carlo Di Antonio a du faire machine arrière.

Citons un des extraits de presse montrant le lobbying exercé par les expérimentateurs sur animaux :

De nombreux chercheurs, laboratoires et entreprises du secteur pharmaceutique considèrent que le projet de code wallon du bien-être animal menace l’expérimentation sur les animaux, écrit mercredi (5 juillet 2017) Le Soir. (…) Dans une lettre de l’université de Liège (ULg) adressée aux autres établissements universitaires et aux centres de recherche, les scientifiques partagent leur crainte d’une volonté de faire disparaître l’expérimentation animale. (source Belga)

Les expérimentateurs sur animaux se vantent d’avoir fait plier le ministre qui, dans son code ne faisait que reprendre le résultat des nombreuses réunions du groupe WALCOPA auxquelles S.E.A. (secondée par le vétérinaire André Ménache et le psychiatre Edgard Vandeput) a participé de façon constante et auxquelles des représentants des universités et laboratoires wallons ont participé également. Il semblerait que les expérimentateurs sur animaux aient méconnu la capacité de S.E.A. à réaliser un travail d’analyse en profondeur des textes de lois. La crédibilité qui en a résulté auprès du Ministre Di Antonio et la reprise des propositions de S.E.A. par celui-ci dans son code a suscité un tollé principalement de la part des universités qui ont voulu purement et simplement saboter son travail.

Nous vous demandons donc de lui envoyer la lettre-pétition annexée afin de le soutenir face aux tentatives d’intimidation qu’il a subies et pour qu’il sache qu’une grande partie de l’opinion publique veut la fin de cette barbarie qu’est l’expérimentation animale. Vous pouvez télécharger cette lettre, l’imprimer et l’envoyer par voie postale au ministre ou la signer en ligne.

Dernières signatures
181 Irène H. Paris 75013 Paris Juil 27, 2018
180 Jean L. Namur 5000 Belgium Juil 27, 2018
179 Sylvie C. ?? Juil 25, 2018
178 Amélie D. ?? Juil 25, 2018
177 Eniko K. Ecaussinnes-D'Enghien 7190 Belgium Juil 24, 2018
176 Eric R. 40000 France Juil 23, 2018
175 nadia l. ?? Juil 23, 2018
174 Pascale B. HERBLAY 95220 France Juil 22, 2018
173 Pierre C. ?? Juil 22, 2018
172 clarisse a. martigues 13500 France Juil 22, 2018


diantonio-pétition

Lettre en téléchargement (ICI)

 4,438 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.










CONTRE L’ABATTAGE RITUEL SANS ÉTOURDISSEMENT.

Dans la région de Bruxelles-Capitale, l’abattage rituel sans étourdissement est toujours autorisé.

3,038 signatures = 61% de l’objectif

0
5000

SIGNEZ CONTRE L'ABATTAGE SANS ETOURDISSEMENT.

Monsieur le Ministre du Bien-être animal,

Les personnes qui s'opposent aux souffrances inutilement imposées aux animaux sont de plus en plus nombreuses, en Belgique comme en Europe.

L'abattage rituel est, à ce propos, particulièrement choquant. Il est en effet interpellant que l'on puisse encore, à notre époque, égorger des bêtes et les vider de leur sang alors qu'elles en sont conscientes. 

L'année dernière, la Wallonie et la Flandre ont adopté un décret qui impose l'étourdissement lors de l'abattage rituel. En Région bruxelloise, rien n'a été fait ! Pourtant, une majorité de d'électeurs bruxellois souhaitent l'adoption d'une loi imposant l'étourdissement. De nombreuses personnes affirment d'ailleurs que leur choix politique est influencé par la prise en considération du bien-être des animaux, notamment lors de l'abattage rituel.

De nombreuses personnes sont révoltées par ces mises à mort d'un autre âge et demandent que le bien-être animal soit respecté.

Ce 31 juillet aura lieu la fête du sacrifice. En région de Bruxelles-Capitale, de nombreux animaux seront mis à mort sans étourdissement préalable ce qui entraînera pour eux de grandes souffrances.

Je ne veux pas de cela, Monsieur le Ministre. Il est plus que temps d'imposer l'étourdissement préalable à la mise à mort. C'est ce qui a été fait en Wallonie et en Flandre. Qu'attend Bruxelles ? Je me pose la question.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre du Bien-être animal, mes salutations distinguées..

**votre signature**

Demande d’une commission d’enquête au parlement fédéral 2020.

En tant que citoyen(ne) belge et qu'ami(e) des animaux, je fais appel à vous afin que vous déposiez une proposition d'enquête parlementaire

202 signatures = 13% de l’objectif

0
1500

Demande d’une commission d’enquête au parlement fédéral 2020.

Chambre des représentants

**votre signature**

Pétition destinée au Télévie

Ce sont des expérimentateurs sur animaux qui sont ainsi financés et donc que des souris, des rats, des poissons, des moutons, des truies,...

768 signatures = 51% de l’objectif

0
1500

Pétition destinée au Télévie

Mesdames, Messieurs,

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi de vous écrire en tant que parent et ami des animaux.

Depuis 1989, le Télévie organise une récolte de fonds destinés à aider la recherche (c.à.d. le FNRS – Fonds National de la Recherche Scientifique) « dans sa lutte contre le cancer et la leucémie ». Cette année, la somme récoltée s'élève à 13.315.462,48 € et la Commission Télévie va sélectionner les projets de recherche qui vont être financés avec les dons de généreux donateurs qui pensent soutenir une médecine moderne et ainsi contribuer à guérir des enfants et des adultes atteints de ces maladies.

Or, l’analyse du financement des chercheurs par le Télévie montre que ce sont des expérimentateurs sur animaux qui sont ainsi financés et donc que des souris, des rats, des poissons, des moutons, des truies et d’autres animaux en seront les victimes.

Le public très généreux, pensant soutenir une médecine moderne et des méthodes pertinentes pour l’espèce humaine, contribue ainsi, sans le vouloir, à financer la recherche sur animaux. Or, il est prouvé que ces supposés « modèles » biologiques de l’homme sont de pures fictions. Ils sont incapables de mimer le déroulement de la maladie chez l’homme et encore moins de trouver une thérapie pour sa guérison. (Notes infra: 1 à 10)

Je vous demande donc de m’apporter la garantie que tout don à la campagne Télévie ne servira pas en réalité à des recherches sur des « modèles » animaux, inutiles et sans lendemain au mieux, très dangereuses pour notre santé, le plus souvent.

1. https://www.bmj.com/content/348/bmj.g3719
2. https://www.bmj.com/content/348/bmj.g3387
3. https://www.bmj.com/content/328/7438/514.abstract
4. http://antidote-europe.org/code-nuremberg-nuit-a-sante-personnes/
5. http://antidote-europe.org/rigor-mortis-science-rigide/
6. http://antidote-europe.org/recherche-biomedicale-beaucoup-de-gaspillage/
7. https://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/02/16/la-souris-pas-top-modele_4577592_1650684.html
8. https://peh-med.biomedcentral.com/articles/10.1186/1747-5341-4-2
9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4594046/
10. http://www.medsci.org/v10p0206.htm

**votre signature**



https://www.stop-vivisection.be

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :