Signez la nouvelle pétition contre les tests de nage forcée jusqu’à épuisement. Celle-ci est adressée à la ministre Françoise Bertieaux

Nous vous invitons à interpeller la nouvelle ministre Bertieaux à propos des tests de nage forcée jusqu’à épuisement toujours pratiqués dans les laboratoires belges alors que 15 laboratoires privés et 2 universités dans le monde y ont renoncé. Ces tests aussi cruels qu’inutiles sont financés par l’argent du contribuable, c.a.d. vous!

Non aux tests de nage forcée jusqu'à épuisement pratiqués dans les laboratoires belges alors que 15 labos privés et 2 universités dans le monde y ont renoncé

Madame la Ministre Bertieaux,

Permettez-moi de vous interpeller à propos des tests de nage forcée jusqu'à épuisement (1) toujours pratiqués en Belgique alors que 15 labos pharmaceutiques et 2 universités y ont renoncé car considérés comme inutiles.

En tant que contribuable, je refuse que mon argent serve à financer des tests cruels dont l'inutilité a été reconnue par des firmes telles que Pfizer, Bayer, Roche, AstraZeneca,...

En Belgique, malgré leur inutilité avérée, ces tests sont autorisés par les commissions d'éthique dont on sait qu'elles sont en majorité composés d'expérimentateurs et de personnes liées aux universités.

Je souhaite que ces pseudo-expérimentations cessent d'être financées par l'argent public et vous demande de prendre des mesures en ce sens.

Veuillez agréer, Madame la Ministre Bertieaux, mes salutations.

1 De petits animaux - généralement des souris ou des rats - sont plongés dans des cylindres remplis d'eau dont ils tentent de s'échapper en essayant de grimper le long des parois, essayant désespérément de maintenir la tête hors de l'eau. Ces "tests" sont censés étudier la dépression.

%%votre signature%%

79 signatures

Partager avec vos amis:

   

 1,172 total views,  1 views today

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :