Manifestation devant l’U Liège – 18 septembre 2023

Le 18 septembre 2023, nous étions présents devant l’université de Liège pour dénoncer les tests cruels et inutiles pratiqués dans les laboratoires de cette université.

1. On sait qu’alors que 15 entreprises pharmaceutiques et 2 universités y ont renoncé, l’université de Liège effectue toujours des tests de nage forcée « afin d’étudier la dépression ».
2. Par ailleurs, dans les laboratoires de l’université de Liège, des animaux sont obligés d’ingurgiter de l’alcool afin de démontrer que la dépendance à l’alcool entraîne des troubles de l’apprentissage et des comportements inadaptés. De graves troubles du comportement de longue durée chez les souris adultes mâles et femelles, telles qu’une réduction des performances cognitives, une augmentation de la consommation d’alcool et de l’anxiété ont également été constatés. Cela fait plus de 60 ans que les chercheurs utilisent les souris pour étudier le problème de l’alcoolisme chez l’homme. Par une recherche dans Pubmed utilisant les mots clés « mice » (souris) et « alcohol », on constate qu’il existe 74.174 études qui correspondent à ce type de tests. Cela n’est plus supportable en 2023.
Il est temps de dire STOP au blanc-seing donné aux chercheurs qui n’hésitent pas à faire souffrir les animaux avec nos impôts, ce qui nous rend tous complices involontaires.
Il est temps que les chercheurs nous rendent des comptes pour expliquer combien de vies humaines ont été sauvées grâce aux millions de souris utilisées et finalement tuées, en plus des milliards d’euros jetés à la poubelle. Rappelons que depuis le 6 novembre 1997, au Royaume-Uni, il existe une interdiction d’utiliser les animaux pour les tests impliquant l’alcool et les produits du tabac.
Nous savons que des millions d’êtres humains sont dépendants à l’alcool. En quoi l’injection ou l’ingestion d’alcool aux dépends des souris peut-elle nous libérer de nos assuétudes?
Il est évident, selon les statistiques officielles, que la Belgique ne respecte pas le principe des 3Rs dans le cadre de la Directive 2010/63/UE relative à l’utilisation des animaux à des fins scientifiques.

 654 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :