STATISTIQUES 2022 – ANIMAUX DANS LES LABOS BRUXELLOIS Une véritable hécatombe – 185.244 animaux mis à mort





La Région de Bruxelles capitale vient de publier les statistiques de 2022 relatives à l’utilisation des animaux d’expérience. [1]

En 2022, 51.551 ont subi des tests en région bruxelloise. A ceux-là, il faut ajouter 133.693 animaux élevés pour des procédures scientifiques mais qui ont été tués ou sont morts sans avoir été utilisés.[2] En tout 185.244 animaux ont donc été sacrifiés.

Ces expérimentations ont été menées principalement en recherche fondamentale (70,14 % correspondant à 36.160 animaux), dans le secteur de la recherche translationnelle et appliquée, notamment pour élaborer des produits (15,90 % – 8.197 animaux) dans le domaine de l’utilisation réglementaire et la production de routine, c.à.d. les essais de toxicité et d’innocuité (13,78 % – 7.103 animaux).

La structure du rapport annuel relatif aux animaux utilisés en 2022 a dû été alignée sur la base de données statistiques de l’UE.[3] Auparavant, les animaux utilisés pour créer ou maintenir des lignées génétiquement modifiées n’apparaissaient pas. La nouvelle base de données de l’UE les fait apparaître et met en évidence le gaspillage de vies animales.

Aux chiffres relatifs aux animaux utilisés dans les procédures en 2022, en région bruxelloise, s’ajoutent 133.693 animaux élevés pour des procédures scientifiques mais qui ont été tués ou sont morts sans avoir été utilisés.[4] Honteux !

Pour la seule région de Bruxelles-Capitale, 185.244 animaux ont été sacrifiés pour l’expérimentation et sans avoir été utilisés.

Les expérimentations dites de « sévère gravité », c.a.d. provoquant de grandes souffrances et pouvant entraîner la mort au cours de l’expérience ont été pratiquées sur 10.314 animaux en 2022. 

En matière de souffrance, la région de Bruxelles est le « mauvais élève » puisque la proportion des expériences entraînant de grandes souffrances y est de 20 %. Elle est supérieure à la moyenne européenne qui est de 10 %.

La loi sur la protection des animaux dits de laboratoire ne peut être respectée que si des contrôles réguliers et non-annoncés sont effectués par les services d’inspection. Or, sur les 136 inspections, principalement administratives, effectuées en région bruxelloise, seules 25 ont été inopinées, les autres étant annoncées.[5]

Bruxelles Environnement a pour objectif d’inspecter au moins un tiers des utilisateurs (labos) chaque année. Deux tiers des labos ne sont donc pas inspectés.

Les 136 inspections réalisées en 2022 ont mis en évidence 93 infractions, concernant principalement le respect des règles d’hébergement et de soins (42,53 %) et l’origine et l’identification des animaux d’expérience (31,04 % des infractions détectées). 21 lettres d’avertissement et 2 mises en demeure ont été envoyées aux labos qui ont été contrôlés et où des infractions ont été constatées.

Il faut bien être conscient que seul un tiers des laboratoires d’expérimentation ont été contrôlés et, parmi ceux-ci, seuls 25 laboratoires l’ont été de façon inopinée.

Si vous êtes témoin de maltraitance et infractions concernant le traitement des animaux d’expérience, il est possible de déposer plainte en ligne

Il est maintenant possible aux personnes qui ont un accès aux laboratoires et qui seraient témoins de maltraitance et/ou d’infraction concernant le traitement des animaux d’expérience, de déposer plainte de manière confidentielle si nécessaire en contactant Bruxelles Environnement (labo.bea.dwz@leefmilieu.bruxelles).

[1] https://environnement.brussels/gestion-environnementale/assurer-le-bien-etre-animal/lexperimentation-animale-une-pratique-tres

[2] DOCU_FR_Statistiques 2022 BXL_Final.pdf p.20.

[3] DOCU_FR_Statistiques 2022 BXL_Final.pdf p.19.

[4] DOCU_FR_Statistiques 2022 BXL_Final.pdf p.20.

[5] DOCU_FR_Statistiques 2022 BXL_Final.pdf, p. 25. Le nombre d’inspections réalisées vise à inspecter au moins un tiers des utilisateurs chaque année, ce qui veut dire que deux tiers ne le sont pas. Les contrôles par labo se font donc apparemment tous les trois ans.

 199 total views,  2 views today

Une réflexion sur “STATISTIQUES 2022 – ANIMAUX DANS LES LABOS BRUXELLOIS Une véritable hécatombe – 185.244 animaux mis à mort

  • 5 janvier 2024 à 22 h 31 min
    Permalien

    J’ai noté votre n° de compte. J’ai une carte de crédit (carte bpay). Au début, tout allait bien mais maintenant, la plupart des sites la refuse. Et puis, je que même avec cette carte, il faut un compte paypal??? Le mien, je l’ai fermé car le versement d’argent de mon compte bancaire à paypal ne se faisait plus aussi facilement mais j’ai noté votre n° de compte et je compte vous faire une petite domiciliation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :