Pétition : LA FACE CACHÉE DU TRANSPORT ANIMALIER

“Certains meurent de soif au sens propre”: des animaux sont enfermés nuit et jour sous 40°c pour être abattus en dehors de l’UE (vidéo)

Le bien-être animal s’arrête-t-il aux frontières de l’Europe ? Chaque jour, des centaines d’animaux sont transportés sur des milliers de kilomètres dans des conditions inadmissibles pour être abattus en dehors de l’Union Européenne.

La Turquie est l’un des pays d’exploitation de bétail les plus importants. Depuis l’Allemagne, le transport prend 70 heures. Le passage le plus habituel se fait via la frontière bulgare. De juin à septembre, les températures atteignent 35 à 40 degrés. Le bétail est enfermé nuit et jour sous une chaleur insoutenable.

Durant une semaine d’août, les militants des droits des animaux observent comment ces animaux sont traités à la frontière. “Si vous allez à la frontière turque entre juin, août et septembre, vous verrez beaucoup de transport en provenance d’Europe avec des animaux qui souffrent énormément de ces températures très élevées. Les animaux sont coincés souvent durant plusieurs jours. Ils ne sont pas traités à temps et régulièrement, depuis six ans, nous recensons des animaux qui meurent de soif au sens propre. Certains sont blessés, d’autres donnent la vie dans ces conditions de transport terribles en dehors de l’Union Européenne“, explique un membre de l’ONG suisse et allemande TSB-AWF (Tierschutzbund Zürich-Animal Welfare Foundation).


MERCI DE SIGNÉ LA PÉTITION

PS : Refus de l'étourdissement lors de l'abattage rituel

Merci de transmettre ce courrier à :
Monsieur le Ministre-Président,
Mesdames et Messieurs les Députés du parti socialiste à Bruxelles,

Les personnes qui s'opposent aux souffrances inutilement imposées aux animaux sont de plus en plus nombreuses, en Belgique comme en Europe. L'abattage rituel est, à ce propos, particulièrement choquant. Il est en effet interpellant que l'on puisse encore, à notre époque, égorger des bêtes et les vider de leur sang alors qu'elles en sont conscientes.
En 2019, la Wallonie et la Flandre ont adopté un décret qui impose l'étourdissement lors de l'abattage rituel. En Région bruxelloise, jusqu’à présent, rien n'a été fait! Or, la Cour de justice de l’Union européenne et la Cour constitutionnelle belge viennent de statuer en faveur d’un étourdissement préalable des animaux lors de leur abattage rituel. Rien ne justifie donc que les animaux continuent à être mis à mort dans d’atroces souffrances, comme c’est le cas à Bruxelles.
Il semblerait que le PS, qui avait pourtant voté en faveur de l'étourdissement en Wallonie, n'ait pas la même position quand il s'agit de l'imposer à Bruxelles. Les animaux souffriraient-ils moins à Bruxelles ou le PS préfère-t-il imposer de grandes souffrances aux animaux par souci électoraliste? C'est la question que je me pose.
Il est plus que temps d'imposer l'étourdissement préalable à la mise à mort lors de l’abattage rituel. C'est ce qui a été fait en Wallonie et en Flandre.
Sachez que la position de votre parti influencera mon vote mais aussi celui de nombreux citoyens lors des élections à venir.

%%votre signature%%

33 signatures

Partager avec vos amis:

   


Attention de bien vérifiez votre courrier indésirable, celui-ci n’est pas un indésirable !


Dernières Signatures



Chers Amis et Amies,
S.E.A. vous remercie d’avoir signé la lettre-pétition adressée au Ministre fédéral de l’Agriculture,
Denis Ducarme (MR), lui demandant de mettre fin aux transports de longue durée d’animaux
vivants, notamment de bovins, vers des pays tiers comme la Turquie.
Dans la réponse que Denis Ducarme vous a faite, il rejette la responsabilité de ces transports
sur les Ministres régionaux du Bien-être animal plutôt que d’avouer son désintérêt pour cette
question. En effet, le fédéral (c.a.d. l’AFSCA dont Denis Ducarme est le ministre de tutelle) est
bien compétent quant à la délivrance des certificats d’agrément de véhicules et des
autorisations de transport, ces certificats étant requis pour transporter des animaux vivants sur
de longues distances.
Nous vous invitons à demander au Ministre Ducarme de ne pas continuer à rejeter la
responsabilité sur les Ministres régionaux du Bien-être animal et de reconnaître sa
responsabilité. Exigez qu’il lève les autorisations d’exportations de bétail induisant des
transports sur de longues distances.

Honteux - Par souci électoraliste, le PS bruxellois refuse l'étourdissement lors de l'abattage rituel

Monsieur P. Magnette, Monsieur E. Di Rupo,

Monsieur A. Laaouej,

Mesdames et Messieurs les Député(e)s,

J’apprends que tout le PS bruxellois s’opposera au projet d’ordonnance déposé par les partis Défi, Groen et l’Open-VLD demandant l’étourdissement des animaux lors de l’abattage rituel.

Afin de conserver une partie de votre électorat à Bruxelles, vous avez donc décidé que les animaux doivent endurer de grandes souffrances lors de leur mise à mort.

Que faites-vous des nombreuses personnes qui vous ont demandé de prendre en considération le bien-être animal ?

Apparemment, vous ne daignez pas vous en soucier.

Sachez, en tout cas, que lors des prochaines élections je me souviendrai que le PS a condamné des malheureux animaux à une mort atroce et que mon entourage s’en souviendra également, non seulement à Bruxelles mais également en Wallonie.

Aurez-vous la décence de me répondre afin d’expliquer votre position ou le courage de revenir sur votre position? Je n’y crois pas trop.

Veuillez agréer, mes salutations distinguées.

%%votre signature%%

145 signatures

Partager avec vos amis:

   


Attention de bien vérifiez votre courrier indésirable, celui-ci n’est pas un indésirable !

 5,942 total views,  1 views today

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez aider les animaux en aidant S.E.A. à lutter contre la maltraitance animale dans les laboratoires d’expérimentation.
Vous pouvez faire un don de 5 €, 10 €, 15 € sur le compte S.E.A. BE59 0682 0310 8226, rue des Cotillages 90, 4000 LIEGE
A partir de 15 €, vous devenez membre de S.E.A. et vous recevrez notre trimestriel pendant un an.
Tout don sera utilisé uniquement pour les animaux!









%d blogueurs aiment cette page :